L’épargne salariale s’est établie à trois milliards d’euros au premier trimestre

618
0
Share:

Les encours n’ont pas évolué et n’ont pas dépassé les 117 milliards d’euros compte tenu de la mauvaise direction des marchés.

L’année passée, les français avaient effectué des versements en rapport avec ceux effectués en cette année. Ce qui fait que la collecte ait été pratiquement insignifiante. En 2016 les français ont plus économisé surtout au cours du premier semestre.

Bilan de l’AFG

L’AFG indique que les français ont épargné environ 3 milliards d’euros au cours des six premiers mois de l’année. Ce qui montre que ce chiffre est deux fois supérieur à celui de l’année passée.

Deux effets

En fait, il a été remarqué des retraits plus réservés par rapport au premier semestre de l’année passée qui avaient reculé de 8% à 6,7 milliards d’euros. Parallèlement, les versements bruts ont évolué de 12%, à 9,8 milliards d’euros. « Ces résultats satisfaisants découlent partiellement des effets de la loi Macron de 2015 sur l’intéressement », souligne l’AFG. D’après l’AFG, cette portion intéressement a connu une hausse de 30% à 3,9 milliards d’euros.

Notons qu’une collecte de trois milliards d’euros ont été enregistrés renforcés à hauteur de 1 milliard d’euros par les Perco.

10.600 euros par bénéficiaire

Malgré ces chiffres satisfaisants, les encours n’ont pas connu de croissance comparé au mois de décembre 2015. Ils ont juste démarqués des 117 milliards d’euros pour passer à 117,5 milliards d’euros. Cela est dû à une mauvaise direction des marchés. Il fallu donc que les effets néfastes du marché puisse totalement annuler les effets de collecte.

Actuellement, l’encours moyen d’épargne salariale par adjudicataire est de 10 600 euros. Quant au Perco, l’encours moyen se situe à environ 6 000 euros.

L’épargne salariale

En fait, l’épargne salariale est très pratiquée dans les grandes sociétés mais pas vraiment dans les PME. Il s’agit de dispositifs d’épargne mis en place pour les travailleurs d’une entreprise. Son principe repose sur le fait de redistribuer aux travailleurs une partie du bénéficie en fonction du principe indiqué par la loi : plan d’épargne entreprise, plan d’épargne pour la retraite collective… d’après une étude menée par Faider pour OpinionWay, 15% des français seraient détenteurs d’un PEE.

Share:
Manuel