Assurance-vie : 5,4 milliards d’euros non versés

Les assureurs, ont découvert en 2015 qu’il existait des contrats d’assurance-vie qui n’avaient pas été versés, alors qu’ils devraient être remis aux ayants droit. Il s’agit d’une cagnotte de 5,4 milliards d’euros.

Ces fonds devraient être remis aux bénéficiaires choisis par celui qui a souscrit avant sa mort, d’après le rapport de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Ce sont des contrats d’assurance-vie appartenant au souscripteur décédé, mais que les bénéficiaires ne sont pas venus chercher et qui n’ont pas conséquent pas reçu les montants qui leurs reviennent en principe.

La loi concernant ce cas a évolué depuis de nombreuses années pour amener les banques et les assureurs à chercher ceux à qui ces contrats qui n’ont pas l’objet de réclamation.

Une polémique est née par rapport à la gestion de ces contrats et d’ailleurs indexées par la Cour des comptes et l’ACPR.

1,6 milliard d’euros non versés

D’après le rapport que le Parlement avait saisi et rendu public par l’ACPR, on remarque que le marché ne prend pas rapidement conscience, et permet de constater qu’il existe des fonds en déshérence ».

E, fait, l’année passée, seulement, 1,8 milliards d’euros ont été versés et les sociétés d’assurance ont constaté qu’il y a 1,6 milliards d’euros qui n’ont pas encore été versés.

Emilie

Emilie

Rédactrice spécialisée en Bourse et en Immobilier. Je peux aussi parler de politique et d'emploi, mais ce sera beaucoup plus rare ;)